Crédit : nature-autonomie
Cette plante venue d’Asie a longtemps vécu en occident sur la réputation de ses vertus aphrodisiaques.
Le développement de la nouvelle cuisine et l’ouverture aux cultures indienne et asiatique lui ont redonné une place privilégiée dans notre quotidien alimentaire.

Cependant son action sur notre métabolisme est encore bien méconnue dans notre culture occidentale tandis que d’autres systèmes de santé comme l’Ayurvéda le considèrent depuis longtemps comme un remède universel.

Produire son propre gingembre est plus facile qu’il n’y parait et est une solution pour éviter des importations de l’autre bout du globe. vous donne les clés pour comprendre comment planter du gingembre et réussir la culture de cette plante vivace tropicale sous nos latitudes.

Pour faire pousser du gingembre, vous devez vous le procurer dans un catalogue de semences ou un centre de jardinage. Le gingembre dans les épiceries est pulvérisé avec des inhibiteurs de croissance. Ainsi, même si cela fonctionne, les chances sont très faibles.

Vous aurez également besoin d’un terreau bien riche et bien drainé. Pour le pot, utilisez un pot large et peu profond. Ceci est important car les racines de gingembre poussent horizontalement.

Une fois que vous êtes prêt à cultiver votre réserve de gingembre, suivez ces 5 étapes simples :

  • Faire tremper la racine de gingembre pendant la nuit.
  • Remplissez votre pot de terre et placez-y votre racine de gingembre avec les bourgeons oculaires dirigés vers le haut.
  • Couvrir les racines avec 1-2 pouces de sol.
  • Placez le pot dans un endroit raisonnablement chaud, à l’abri du soleil.
  • Gardez le pot humide avec un vaporisateur.

Le gingembre pousse lentement et il faudra plusieurs semaines avant de voir les pousses.
C’est aussi simple que d’avoir une réserve infinie de gingembre! C’est la chose idéale à cultiver à l’intérieur du fait de sa faible maintenance. De plus, lorsque vous en coupez un peu, le reste continue de croître !