Crédit : projetecolo

L’avocat, ressemble à la poire, pour ce qui est de sa forme. Sa saveur douce et onctueuse est très appréciée dans la préparation culinaire de salades diverses et variées. Les Malgaches et les Brésiliens l’utilisent aussi en dessert, saupoudré de sucre.

L’avocat possède également des vertus cosmétiques, car appliqué sur le cuir chevelu, ce fruit l’hydrate et aide à la fois à la régénérescence des fibres capillaires.

Si la culture de l’avocatier en pleine terre n’est possible que dans les régions tropicales ou méditerranéennes, on peut faire pousser des avocats soi-même à l’intérieur de notre maison.

1 – Préparer le noyau d’avocat

  • Choisissez un ou plusieurs beaux noyaux, de bonne taille et qui n’a surtout pas été écorché par un couteau lors de son ouverture. A noter qu’il est important de choisir le noyau d’un avocat “bio” ou un fruit dont vous connaissez la provenance. Car si l’avocat à passé des semaines en chambre froide, des traitements… il est évident que le résultat ne sera pas le même.
  • Nettoyez-le sans l’abîmer, à l’eau claire et retirez la chair restante.
  • Trempez-le dans l’eau chaude, entre 35 et 40°, pendant une petite demi-heure.
  • Faites-le sécher plusieurs heures au soleil ou dans un endroit sec et aéré afin qu’il n’y ait plus aucune trace d’humidité.
  • Plantez 4 cure-dents dans le bas du noyau. C’est généralement la partie la plus large du noyau.
  • Remplissez un verre d’eau et placez le noyau dans le verre. Il faut qu’au moins 2 cm du noyau soient immergés dans l’eau.
  • Placez le verre dans un endroit chaud et au soleil. Près d’une fenêtre par exemple.
  • Vérifiez régulièrement qu’au minium 2 cm du noyau soient bien immergés dans l’eau.
  • Si ce n’est pas le cas, ajoutez de l’eau. C’est très important pour que la graine puisse se développer.

2 – Les premières pousses

  • Les petites racines et les premières pousses apparaissent au bout de quelques semaines. Si cela est le cas, c’est le bon moment de planter le noyau dans la terre, toujours avec la partie pointue du noyau à l’air.

3 – Entretien

  • Rempotez l’avocatier après 2-3 ans en terreau. Les premiers fruits apparaissent au bout de 4 ans environ (et si seulement vous habitez dans le sud), soyez donc patient !
  • Installez directement le noyau (nettoyé) dans du terreau léger et drainé (pensez à garnir le fond du pot d’une couche de billes d’argile) que vous garderez constamment humide (mais pas détrempé !). Le noyau doit être à moitié enterré, pointe vers le haut. Après quelques semaines passées au chaud (20°C), le noyau se fend, signe que la racine commence à se développer ; la jeune pousse apparaîtra quelques semaines plus tard.
  • Avantage de cette méthode : l’étape de l’installation du jeune plant dans du terreau est évitée, ce qui supprime du même coup les risques (faibles…) liés à la reprise.