Crédit : magazine.hortus-focus

Originaire d’Amérique du Sud, la patate douce (Ipomea batatas) est abondamment cultivée dans tous les pays tropicaux ou subtropicaux. Ses tubercules et son feuillage sont un aliment de base pour de nombreuses populations. Arrivée en France au XVIIIe siècle, elle pousse en toutes régions, mais ne donne de récoltes abondantes et de qualité que sous un climat chaud, avec une arrière-saison ensoleillée (autour de la Méditerranée et dans le Sud-Ouest).

Deux types de variétés sont disponibles : les ornementales, aux fleurs abondantes et au feuillage décoratif, dont les tubercules sont petits et sans intérêt gustatif, et les variétés de consommation, dont la plus courante est celle à chair orangée.

Caractéristiques

  • Sol : aéré, profond, meuble, humifère et frais
  • Espacement : 30 cm entre 2 plants, 80 cm entre chaque rang
  • Plantation : fin mai, début juin
  • Récolte : septembre à octobre
  • Exposition : soleil
  • Utilisation : pleine terre
  • Hauteur : variété volubile 20 cm de hauteur pour 150 cm d’étalement

Quand et comment planter ?

  • Bien entendu, selon votre région, la date de plantation varie … L’un des paramètres à prendre en compte est que les patates douces ne supportent pas très bien les gelées. De ce fait, je vous suggère d’attendre la mi-mai et les saints de glace avant d’envisager la plantation de ce légume.
  • Dans le sud (les chanceux en jardinage), je pense que vous pouvez amplement anticiper d’un bon mois avec une plantation en avril au potager. Pour bien planter …

Plantation

  • Après une bonne aération du sol en profondeur, je vous suggère de faire un apport de compost ou de fumier qui vont favoriser la bonne reprise des plants dès le début de croissance.
  • Vous pouvez également former des petites buttes de terre haute d’une trentaine de centimètre que vous espacerez d’au moins 80 cm (Cette technique permet de réchauffer plus rapidement le sol).
  • Reste à planter vos tubercules en prévoyant un espacement entre elles d’une trentaine de centimètre seulement et bien sûr à arroser au pied des petites buttes.

Arrosez souvent et continuez d’arroser autant que possible

  • Une fois que toutes les boutures de patates douces sont en place, arrosez-les soigneusement. Vous devrez leur donner un arrosage complet jusqu’à ce que toute la terre environnante soit humide. Arrêtez d’arroser avant que votre monticule ne commence à s’éroder.
  • Les nouvelles plantes, comme les boutures, doivent être arrosées tous les jours pour la première semaine et tous les deux jours la deuxième semaine. Chaque semaine, l’arrosage sera un peu plus éloigné avant d’arroser une fois par semaine au grand minimum. Si le sol est très sec ou que vous avez beaucoup de pluie, vous devrez peut-être régler ce calendrier dans votre propre jardin. Les patates douces peuvent résister à la sécheresse, mais elles produiront moins, alors assurez-vous de les arroser pendant la partie la plus chaude de l’été.