Crédit : jardinage.lemonde
Le traitement au jardin, au verger et au potager est très important car, bien fait, il évite d’utiliser des produits nocifs pour l’environnement, voici les conseils pour bien traiter.
Crédit : rustica

Principales plantes touchées : fruitiers
Description : commence par un déssechement des feuilles et un dépérissement des rameaux. Survient ensuite une momification des fruits sur la branche avec présence de pourriture blanche sur le fruit
Cause : Maladie cryptogamique causée par un champignon Monilia fructigena et Monilia laxa qui infecte les fleurs, les feuilles ou les fruits. La maladie apparaît quand la pluie arrive au moment de la floraison
Solution : éliminer les fruits malades et protéger des oiseaux. Eclaircissez vos arbres si trop de fruits sont présents au printemps pour éviter que les fruits se touchent et se contaminent. Désinfectez vos outils lors des tailles des fruits. Vous pouvez utiliser une infusion de raifort ou de prêle en prévention.

ACARIENS

  • Malheureusement, l’acarien ne se manifeste que lorsque le mal a déjà été fait. Des feuilles très flétries et l’apparition de minuscules toiles d’araignées blanches entre une feuille et l’autre de la plante, sont les signes d’infestation d’acariens.
  • C’est sur ces toiles d’araignée que les acariens déposent et «nichent» leurs œufs. Par conséquent, la bonne solution serait d’éliminer manuellement (avec des gants) les minuscules toiles d’araignées. Il existe, enfin, certaines espèces d’acariens qui, au contraire, défendent les plantes contre les parasites et sont donc amies des jardiniers.

COCHENILLE VIRGULE

Crédit : cliniquedesplantes
  • Diagnostic : Ce petit animal gris brun de 3mm en forme de poire et de virgule suce le suc des branches. Lorsque les jeunes cochenilles sortent, on dirait que des champignons couvrent les branches. Le plant de buis perd de sa force de croissance et les branches attaquées peuvent dépérir.
  • Traitement : Pulvérisez un produit chimique à la fin du printemps ou au début de l’été. Si les dommages ne sont pas encore trop importants, on peut tailler les branches atteintes.

PUCERONS

  • Les pucerons ne sont rien d’autre que les poux des plantes. Tout d’abord, ce sont des parasites très communs et, surtout, reconnaissables à première vue. Le puceron est très petit. C’est un véritable pou avec un corps marron clair, gris, noir ou vert vif.
  • Les légumes sont sa passion, mais il ne dédaigne pas non plus les autres variétés botaniques. Le puceron est capable de voler, s’il est ailé, et donc de migrer rapidement d’une plante à l’autre. De plus, les pucerons se reproduisent à la vitesse de la lumière et laissent sur les plantes des œufs difficiles à percevoir, mais vraiment très résistants même aux insecticides.
  • Ces parasites aiment le climat sec et chaud et, par conséquent, les infestations sont plus contenues lorsque les conditions climatiques sont humides. La meilleure façon de vaincre les pucerons, qui cause de graves dommages aux plantes, est de les »asperger » avec de l’eau froide dès que vous en voyez et de préférence le soir.
  • a cannelle, l’ail et l’oignon sont les remèdes naturels les plus recommandés et les plus efficaces contre les poux des plantes.

LA ROUILLE

  • Le mot rouille englobe plusieurs maladies des plantes qui ont comme dénominateur commun l’apparition de taches jaune orangé sur les feuilles touchées. Il s’agit en fait de champignons microscopiques.
  • Lorsque la maladie se développe sur une plante, les champignons émettent alors des spores qui se transmettent à d’autres végétaux par un simple contact. Elles peuvent également être transportées par le vent. La maladie peut alors se propager rapidement dans un seul et même jardin.
  • Ces maladies apparaissent souvent à partir du printemps et se poursuivent jusqu’à la fin du mois de septembre mais elles peuvent sévir tout au long de l’année. L’hiver et le froid stockent les spores, qui sont très résistantes à ces conditions climatiques. L’humidité et l’abus d’arrosage sur les feuilles favorisent
  • Comment traiter efficacement la rouille ? La rouille n’est pas une maladie très grave mais elle peut provoquer la perte de toutes les feuilles de la plante. Même si elle ne met pas en danger la vie de la plante, il est important de mettre en place un traitement pour venir à bout de la maladie.
  • Lorsque vous constatez l’apparition de rouille sur vos plantations, il y a quelques gestes simples à réaliser.  Il faut retirer toutes les feuilles touchées mais aussi celles qui sont au sol car la maladie stagne dans les débris végétaux. Brûlez ensuite les feuilles ou toute la plante si celle-ci est vraiment trop infectée.
  • La solution la plus efficace pour lutter contre la rouille est d’appliquer un fongicide sur la plante.