Crédit : aroma-zone

Qu’elles soient utilisées en diffusion ou par voie cutanée, les huiles essentielles antiseptiques sont très appréciées pour leur effet purifiant et désinfectant. Les bactéries ne résistent pas à leurs vertus 100 % naturelles et leur large spectre de propriétés antiseptiques permet de lutter contre tous les types d’infections bactériennes.

Ces huiles millénaires aux bienfaits incontestables sont nos alliées. Mieux-être, renforcement du système immunitaire et douceur olfactive : tour d’horizon des huiles essentielles antivirales à adopter.

1 – HUILE ESSENTIELLE DE THYM À THUJANOL

Crédit : voshuiles

Très douce, l’huile essentielle de Thym à thujanol est reconnue par les plus grands aromathérapeutes comme indispensable. Purifiante puissante, l’huile essentielle de Thym à thujanol est conseillée comme soutien lors des épisodes infectieux. L’huile essentielle de Thym à thujanol est également intéressante en cas de fatigue nerveuse.

  • Riche en actifs antibactériens et antifongiques
  • Antivirale et stimulante immunitaire
  • Stimulante et régénérante du foie
  • Tonique circulatoire, réchauffante
  • Riche en actifs anti-inflammatoires

2 – L’HUILE ESSENTIELLE DE CITRON

  • Anti-infectieuse, antiseptique, bactéricide et antivirale, l’huile essentielle de citron permet d’assainir l’air intérieur naturellement. Alors, si aérer sa maison reste un geste obligatoire, la diffusion d’essence de citron pourra permettre de purifier l’atmosphère. Au passage, elle stimule les défenses immunitaires pour mieux faire face à la grippe et autres maladies courantes en hiver.
  • En plus d’apporter un parfum agréable d’agrumes, elle vivifie les sens, stimule l’énergie et améliore l’humeur. Bref, elle a tout ce qu’il faut pour passer un hiver agréable et sans virus ! Antioxydante et antiseptique aérien notable, sa cousine l’huile essentielle de pamplemousse peut aussi être employée pour assainir et désinfecter une pièce en stimulant l’organisme.

3 – L’HUILE ESSENTIELLE DE TEA TREE

  • L’huile essentielle de Tea Tree (Melaleuca alternifolia) est particulièrement recommandée pour toutes les maladies ORL, du fait de ses propriétés antiseptiques et anti-infectieuses. Vous pouvez l’utiliser sous forme de vapeur, en massage sur le cou (deux gouttes) ou dans le bain.
  • Elle peut aussi limiter les rougeurs dues au froid et peut être utilisée en été pour repousser les insectes.
  • Des études en Australie ont montré une action très positive de l’huile essentielle d’ « arbre à thé » pour lutter contre le virus H1N1.

4 – L’HUILE ESSENTIELLE DE MYRTHE ROUGE

Crédit : mycosmetik
Huile essentielle recommandée en cas de convalescence, d’épidémie et d’infections virales et bactériennes, la myrthe rouge n’est autre qu’un arbuste pouvant vivre jusqu’à 300 ans. Sa longévité ne peut que nous rassurer sur ses bienfaits santé. On dépose 2 gouttes d’HE sur du pain ou du miel après le repas.

5 – L’HUILE ESSENTIELLE D’EUCALYPTUS RADIÉ 

  • Fidèle compagnon de l’hiver, cette huile essentielle est à la fois antivirale et antibactérienne.
  • Elle prend soin de notre système respiratoire et renforce notre immunité. Elle peut être utilisée en massage (diluée avec une huile végétale), par voie orale, en inhalation et en diffusion. Pour l’inhalation, 5 gouttes d’HE dans un bol d’eau fumante et pour une application locale, on l’utilise diluée entre 5 et 20%.