Crédit : fourchette-et-bikini

Le stress, une digestion perturbée, un repas trop copieux sont souvent à l’origine de ballonnements désagréables.

Adieu ventre gonflé, ballonnements et autres flatulences ! Voici 7 conseils pour retrouver un ventre plat et éradiquer les problèmes de ballonnements.

1 – FENOUIL

Le fenouil est très efficace pour lutter contre les troubles digestifs. Il doit être consommé de préférence entre les repas, au choix :

  • Sous forme de graines : 1 à 2 g de fenouil, 3 fois par jour.
  • En infusion : 1 à 3 g de graines séchées infusées dans de l’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes, 3 fois par jour.
  • En teinture : 5 à 15 ml 3 fois par jour.
  • Sous forme d’huile essentielle : 0,1 à 0,6 ml par jour.

2 – UNE INFUSION DE ROMARIN

  • Autre alternative, l’infusion de romarin : « Ajoutez 50 grammes de romarin dans un litre d’eau bouillante, laissez infuser 15 minutes et buvez une tasse après les repas », conseille le Dr Henry Puget.
  • Ce breuvage accélère la digestion, notamment celle des graisses, et diminue ballonnements et flatulences. Antibactérien et antiseptique, il est aussi très efficace en cas d’infection intestinale.

3 – LE BICARBONATE DE SOUDE

  • C’est un peu l’ingrédient magique à avoir dans sa cuisine et dans sa salle de bain. Remède de grand-mère par excellence, il n’a pas son pareil pour soulager les maux de ventre, soigner les estomacs un peu trop gonflés ou donner un petit coup de coup de pouce aux digestions compliquées. Son objectif ? Nettoyer en douceur tout ce bazar en interne.
  • En mélangeant une cuillère à café de bicarbonate de soude en poudre dans un verre d’eau, avant le repas.

4 – VINAIGRE DE CIDRE

  • Le vinaigre de cidre vous aidera à ne plus avoir de gaz intestinaux.
  • Buvez 2 cuillerées à café de vinaigre de cidre, dilué dans un peu d’eau ou non, 2 à 3 fois par jour.

5 – L’ULTRA-LEVURE

Crédit : allodocteurs
  • Particulièrement indiquée lorsque les ballonnements sont associés à un transit rapide, l’ ultra-levure renferme un champignon microscopique, une souche de levure probiotique, qui favorise la restauration de la flore intestinale.
  • Elle se prend une fois par jour en gélule de 100 ou 200 mg. Les seuls effets indésirables rares rapportés sont de type allergique.

6 – L’HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVRÉE 

  • Que ce soit contre les douleurs ou les gaz, la menthe poivrée sera toujours fidèle au poste. En effet, ses pouvoirs antispasmodiques et son effet stimulant sur les sécrétions biliaires font la différence !
  • Ici, on peut en mettre une goutte sur un comprimé de charbon végétal deux à trois fois par jour pendant 4 ou 5 jours successifs au maximum. Et bien sûr, c’est à éviter pour les femmes enceintes et allaitantes ou les enfants de moins de 8 ans. Néanmoins, attention aussi si vous souffrez d’asthme ou faites des convulsions.

7 – LE THÉ DE GINGEMBRE

  • Vous pouvez boire une tasse de thé au gingembre, ou tout simplement mâcher un morceau de gingembre.
  • Une autre option est d’ajouter 5 gouttes d’huile essentielle de gingembre dans 2-3 cuillères à soupe d’huile de support et frotter votre estomac.