Crédit : doctissimo

Maladie inflammatoire chronique de l’ensemble du tissu conjonctif (tissu assurant la forme et le soutien des différents organes) qui touche principalement les membranes synoviales qui tapissent les capsules entourant les articulations.

Les signes et les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde peuvent inclure :

  • Articulations douloureuses, chaudes et enflée
  • Une raideur articulaire qui s’aggrave habituellement le matin et après les périodes d’inactivité.
  • Fatigue, fièvre et perte de poids

1 – GINGEMBRE

  • Le gingembre, épice aux nombreuses propriétés, est recommandé aux personnes qui souffrent d’inflammation chronique. Si vous ne souhaitez pas inclure cette épice dans vos plats, vous en trouverez sous forme de compléments.
  • Par ailleurs, sachez que l’huile essentielle de gingembre contient des composants qui peuvent soulager les symptômes de la polyarthrite. Une étude menée en 2016 montre que l’huile essentielle de gingembre peut réduire l’inflammation chronique au niveau des articulations.

2 – DES GRAINES DE LIN

  • Riche en Oméga 3, le lin lutte contre les infections autour des articulations puisque l’huile contenue dans ses graines a des propriétés antalgiques.
  • On peut utiliser les graines de lin en les insérant dans un coussin que l’on applique sur la zone sensible (dos, lombaire, épaules). Il existe des coussins près à l’emploi dans le commerce. En les faisant chauffer quelques minutes au four micro-ondes ils dégagent non seulement de la chaleur décontractante mais aussi libèrent les  principes actifs de l’huile de lin pour soulager douleurs et contractures.

3 – L’HUILE D’OLIVE

  • L’huile d’olive extra-vierge possède des propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices qui pourraient être mises à profit dans la polyarthrite rhumatoïde. Des études d’intervention chez l’homme sont cependant nécessaires.

4 – LE CURCUMA

  • Pour aider à combattre les symptômes de polyarthrite, vous pouvez également utiliser le curcuma. Une étude montre que la curcumine, l’ingrédient actif dans le curcuma, possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-arthritiques puissantes qui fonctionnent mieux que les médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS).
  • Le curcuma peut prévenir l’inflammation des articulations en bloquant certaines enzymes et cytokines qui causent l’inflammation.– Portez 1 litre d’eau à ébullition.
  • Ajoutez 1 cuillère à soupe de poudre de curcuma et faites bouillir pendant 10 minutes. Laissez refroidir et buvez une ou deux fois par jour.
  • Alternativement, vous pouvez prendre de 500 à 1000 mg de capsules de curcuma 3 fois par jour. Consultez d’abord votre médecin.

5 – L’AIL

  • En raison de ses propriétés anti-inflammatoires puissantes, l’ail est également recommandé pour le traitement de la maladie inflammatoire. L’ail inhibe la production de substances pro-inflammatoires appelées cytokines, qui contribue à réduire la douleur et l’enflure.
  • En outre, il inhibe la formation de radicaux libres qui peuvent causer des lésions articulaires et favorise un système immunitaire sain. Pour les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, de l’ail cru et frais est recommandé.
  • Mangez de 1 à 2 gousses d’ail cru par jour. Vous pouvez également prendre des capsules d’ail. Pour le dosage correct, consultez votre médecin.

6 – LA VITAMINE C

  • La vitamine C et d’autres antioxydants pourraient contribuer à réduire le risque d’arthrite et d’arthrose. En détruisant les radicaux libres, les antioxydants protégeraient les cellules (dont celles des articulations) et limiteraient la détérioration des tissus. Mangez plus d’aliments riches en vitamine C: agrumes, cassis, kiwi, melon, poivron, pommes de terre nouvelles, brocolis, notamment.