Crédit : astucesdegrandmere

Moins stigmatisés que les antibiotiques synthétiques, les antibiotiques naturels apparaissent de plus en plus comme une alternative efficace et sans risque. Zoom sur ces antibactériens à la portée de tous.

1 – LA CANNELLE

La cannelle peut être efficace comme une antimicrobienne surtout contre l’Escherichiacoli appelé  colibacille. Cette bactérie attaque l’appareil digestif et le pancréas des mammifères à sang chaud.

  • Mode d’utilisation : Pour en bénéficier de ses vertus, vous n’avez qu’à suivre la recette suivante. D’abord, procurez du miel bio et une poignée de cannelle de qualité.
  • Prenez environ 100 mg de chaque ingrédient et mélangez-les afin d’obtenir un liquide visqueux.
  • Placez le mélange dans un récipient en verre dans un milieu sec et obscur comme dans un réfrigérateur par exemple avant ingestion.

2 – DES VOIES RESPIRATOIRES SAINES AVEC LE CLOU DE GIROFLE

  • Il soulage les rages de dents comme personne, mais ce n’est pas de cela dont on va parler ici. En effet, il s’avère très puissant contre les bactéries nuisibles pour les voies respiratoires à l’origine des bronchites ou des sinusites notamment.
  • Tout cela, il le doit à son eugénol anti-inflammatoire et bactéricide ! Alors si vous êtes malade et que vous n’êtes ni un enfant ni une femme enceinte, munissez-vous de votre huile essentielle bio. Diluez une à deux gouttes dans une cuillère de miel. Faites cette cure sur sept jours maximum à raison de trois fois par jour.

3 – L’AIL

  • Les cultures du monde entier reconnaissent depuis longtemps les pouvoirs préventifs et curatifs de l’ail. Des recherches ont montré que ce condiment peut constituer un traitement efficace contre de nombreuses formes de bactéries, notamment Salmonella et Escherichia coli. Ce remède a même été envisagé pour traiter la tuberculose multirésistante.
  • De nombreuses personnes sont conscientes de l’impact positif de l’ail sur les maladies cardiaques, la pression artérielle et le taux de cholestérol, mais peu de gens connaissent ses propriétés antibactériennes. L’allicine, un composé présent dans l’ail, possède des propriétés antimicrobiennes et constitue également un merveilleux agent antibiotique naturel à large spectre.
  • Depuis des siècles, cette plante condimentaire est utilisé en médecine traditionnelle chinoise et en médecine ayurvédique pour ses propriétés curatives. Malheureusement, pour pouvoir bénéficier de ses propriétés curatives, vous devrez manger beaucoup d’ail. vous devez également en manger cru, ce qui est trop piquant pour beaucoup de gens. Cuire l’ail désactive ses propriétés antimicrobiennes. Vous pouvez toutefois trouver de l’allicine dans des gélules d’ail concentrées.

4 – LE MIEL

  • Le miel est composé principalement par deux oligosaccharides de faible poids moléculaire : le fructose et le glucose. Ces glucides assimilables par l’organisme jouent un rôle dans la balance de la microflore intestinale. Ils améliorent la croissance, l’activité et la viabilité des bifidobactéries et des lactobacilles.
  • Avec son pH acide (pH < 4 pour les miels de nectar), sa grande viscosité et sa teneur faible en protéines, le miel a une propriété antibactérienne. Si vous en trouvez, privilégiez le miel Manuka, certifié UMF, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.
  • Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), les nourrissons de moins d’un an ne devraient pas encore consommer du miel.
  • Cela s’explique par le fait que le miel est un hôte intermédiaire potentiel de Clostridium botilinum, un germe résistant qui provoque le syndrome de botulisme. Cependant, la prévalence de cette maladie est rare en Europe.

5 – L’EXTRAIT DE PÉPINS DE PAMPLEMOUSSE CONTRE LA GASTRO

  • Riches en bioflavonoïdes, les extraits de pépins de pamplemousse ont des propriétés antivirales, antifongiques et antiparasitaires. Ils aident à lutter contre bon nombre d’infections, à commencer par celles des voies digestives.
  • Comme il est efficace contre Candida albicans, un champignon qui colonise le système digestif et vaginal, il est notamment recommandé en cas de gastro-entérite ou d’infections urinaires pour stopper la prolifération microbienne sans déséquilibrer la flore intestinale ou vaginale.

6 – ORIGAN ET HUILE D’ORIGAN

  • Vous avez probablement utilisé l’origan pour aromatiser vos plats italiens préférés sans même réaliser les bienfaits de santé qu’il procure. Au-delà de ses propriétés antibactériennes, l’origan peut aider à la digestion et aider à la perte de poids.
  • Il a été trouvé qu’une huile qui se trouve dans l’origan, le CARVACROL, lutte contre la bactérie qui peut conduire à des infections. Elle traite les infections digestives et même une infection à levures particulière. C’est donc beaucoup plus qu’une simple plante aromatique.

7 – LE CURCUMA, UN PUISSANT ANTI-INFLAMMATOIRE

Riche en curcumine, composé antioxydant et anti-inflammatoire, le curcuma est préconisé pour les problèmes gastriques et les troubles digestifs. C’est également un antidouleur efficace en cas de rhumatismes ou de règles douloureuses. Il contribue aussi à réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang et à accélérer la cicatrisation des lésions cutanées.

  • Comment consommer le curcuma ? Le plus simple consiste à en saupoudrer les plats, en y associant du poivre noir afin de décupler son efficacité. Le curcuma est également disponible sous forme de compléments alimentaires. À noter que le curcuma existe aussi sous forme d’huile essentielle, mais à n’utiliser que sur avis médical.

  • Contre-indications : Le curcuma est contre-indiqué aux personnes souffrant de calculs biliaires ou de maladies du foie ainsi qu’aux personnes sous traitement anticoagulant.

8 – LA CANNEBERGE : L’ARME FATALE CONTRE LES INFECTIONS URINAIRES

Bien connue en Amérique du Nord (sous le nom de cranberry), cette petite baie rouge riche en proanthocyanidine empêche les bactéries de se fixer sur les cellules de la vessie. Consommée quotidiennement en jus ou en comprimés, elle fait office de prévention contre la cystite.

9 – FEUILLES DE THÉ VERT

  • Les feuilles de thé vert produisent un polyphénol qui a toujours été considéré comme un adjuvant naturel très efficace dans le traitement antibiotique des bactéries comme les streptocoques et les colibacilles.
  • Il est considéré comme un anti-cancéreux naturel ayant une action particulièrement efficace et protectrice sur la peau.
  • Le thé vert est un puissant antioxydant naturel qui peut stimuler et renforcer le système immunitaire de l’organisme. Il améliore également l’élasticité et la tonicité des tissus.

10 – HUILE DE COCO EXTRA-VIERGE

  • On ne peut venir à bout de tous les bienfaits de l’huile de coco. Elle a des propriétés naturelles  antifongiques et antimicrobiennes, et est riche en antioxydants que vous ne pouvez trouver nulle-part ailleurs dans la nature.
  • Utilisez-la pour stimuler votre système immunitaire, équilibrer votre thyroïde, cholestérol et niveaux de sucre sanguin, et même améliorer les fonctions cérébrales. Elle est sûre à utiliser en interne comme en externe. L’huile de coco est l’un des cadeaux les plus polyvalents et uniques de Mère Nature.
  • Incorporez une cuillère dans votre boisson du matin pour l’énergie supplémentaire et la clarté de votre cerveau toute la journée.