Crédit : selection

Par quoi remplacer la viande : Imaginez qu’il soit possible de vivre sans manger de viande.

Imaginez qu’il soit possible de vivre en pleine forme, sans aucune carence, sans consommer un seul gramme de viande.

J’ai une bonne nouvelle, il existe plusieurs excellentes alternatives à la viande, délicieuses et très saines, que je partage maintenant dans cet article.

1 – LE BEURRE DE CACAHUÈTE

  • Une portion de beurre de cacahuète contient 3 milligrammes de vitamine E (antioxydante puissante), 49 milligrammes de magnésium pour la construction osseuse. Avec 208 milligrammes de potassium musculaire et 0,17 milligrammes de vitamine B6, il stimule l’immunité.
  • Des recherches montrent que manger du beurre d’arachide peut diminuer les risques de maladie cardiaque, de diabète et d’autres problèmes de santé chroniques. Lorsque nous consommons environ 2 cuillères à soupe de cet aliment au moins 5 jours par semaine, cela peut réduire le risque de développer un diabète de près de 30 %.

2 – LES CÉRÉALES

  • Les céréales sont des aliments de base et des sources de nutriments importantes dans certains pays. Ils sont forts en énergie, glucides, protéines et fibres, ainsi qu’une gamme de micro-nutriments tels que la vitamine E, certaines vitamines B, le magnésium et le zinc.
  • Les céréales procurent des quantités importantes de calcium, de fer et peut également contenir une gamme de substances bioactives. C’est la raison pour laquelle nous avons un intérêt croissant pour ces boosters matinaux.

3 – LES AMANDES 

Dans les oléagineux on retrouve amandes, noix, noisettes, noix de cajou, etc. Tous renferment une quantité importante de protéines. A l’apéritif privilégiez les amandes non salées et pour agrémenter une salade pensez aux amandes effilées, graines de tournesol, graines de courge, etc.

4 – LE QUINOA

Cette petite graine est une très bonne source de protéines végétales puisqu’elle en fournit 14 g pour 100 g. Elle aussi très bien pourvue en acide aminés essentiels, en fibres, en sels minéraux et en fer non hémique. Elle peut aussi se targuer de faire partie des aliments qui ne contiennent pas de gluten.

5 – LE FENUGREC

Les graines de fenugrec sont utilisées comme épices pour agrémenter les plats. Elles sont riches en fibres, stimulent la digestion et l’appétit et ont la particularité d’être très abondance en protéines puisqu’elles fournissent 23 g de protéines pour une portion de 100 g.

6 – LE SOJA

Il contient à lui seul environ 40 g de protéines pour 100 g. Ses dérivés comme le tofu, le tempeh, les protéines de soja texturées et les palets soja aux légumes en sont également de bonnes sources (entre 21 et 15 g pour 100 g). On n’oublie pas la boisson végétale au soja ! Malgré un apport en protéines identique à celui du lait de vache (3,8 g), elle contient peu de lipides et pas du tout de lactose…