Le corps humain semble en effet cacher des parties qui ne semblent tout simplement servir à rien (ou presque), comme l’a récemment souligné le site The Independent. Les scientifiques nomment ces étrangetés des « structures vestigiales » mais certaines continuent de les intriguer. Petit tour d’horizon en images de ces parties du corps humain pas comme les autres.

1 – LE CÔLON

  • Le côlon (ou gros intestin) est un tube d’environ 1,8 mètre de long et comporte quatre segments : ascendant, transverse, descendant et sigmoïde. Ses fonctions principales consistent à réabsorber l’eau et à compacter les matières fécales.
  • La présence d’un cancer ou d’autres maladies peut nécessiter l’ablation de tout ou partie du côlon.La plupart des patients se remettent bien de cette opération, malgré un changement dans leur transit intestinal. Un régime d’aliments mous est recommandé dans un premier temps pour faciliter le processus de guérison.

2 – LA VÉSICULE BILIAIRE

  • La bile, produite en permanence par le foie, contribue à la décomposition des graisses. Lorsqu’elle n’est pas nécessaire à la digestion, elle est stockée dans la vésicule biliaire. Cet organe se trouve sous le foie, sur le côté supérieur droit de l’abdomen, juste sous les côtes.
  • Lorsque les intestins détectent des graisses, une hormone est libérée. Cela provoque la contraction de la vésicule biliaire, qui conduit la bile dans les intestins pour favoriser la dégradation des graisses. Mais l’excès de cholestérol dans la bile peut former des calculs biliaires, susceptibles de bloquer les minuscules tuyaux conducteurs de bile. Lorsque cela arrive, il faut parfois retirer la vésicule biliaire par une cholécystectomie. Chaque année, environ 70.000 personnes au Royaume-Uni subissent cette intervention.
  • Si beaucoup de gens ont des calculs biliaires qui ne causent aucun symptôme, certains ne sont pas aussi chanceux. En 2015, une femme indienne a dû se faire retirer 12.000 calculs biliaires – un record mondial.

3 – LE MUSCLE SOUS-CLAVIÈRE

Le nom suggère la position, il s’agit du muscle qui est sous la clavicule et qui se connecte avec la première côte sous l’épaule. Un muscle que nous connaissons bien parce qu’il est souvent douloureux si nous dormons mal ou si nous faisons un mouvement brusque et inhabituel. En réalité, le muscle sous-clavière pourrait ne plus exister, car en fait, il s’agit d’un résidu qui n’était utile que lorsque l’homme marchait à quatre pattes.

4 – LES DENTS DE SAGESSE 

Crédit : dentalespace
Elles étaient utiles lorsque nos ancêtres devaient mâcher des légumes crus, des viandes à chair très dure ou encore des fruits à coque. Sauf qu’aujourd’hui, on doit souvent les enlever parce que la bouche est trop petite. L’opération se déroule souvent entre 17 et 25 ans, au moment où elles poussent.

5 – LES POILS

Dans le temps, les poils servaient à tenir chaud. Si on n’en a plus trop besoin aujourd’hui grâce aux vêtements, les poils ont quand même toujours une certaine utilité vu que c’est une barrière contre les infections. C’est le cas notamment pour ceux des narines qui servent de filtres contre les particules.

6 – LES SEINS CHEZ LES HOMMES

Crédit : sante.toutcomment
Les hommes n’ont pas de montée de lait pour nourrir leur bébé. Mais comme le rappelle The Independent, c’est la forme du corps féminin qui sert de modèle.

7 – LA RATE

Crédit : docteurclic
  • Cet organe est situé sur le côté gauche de l’abdomen, vers l’arrière, sous les côtes. Il est le plus souvent retiré à la suite de blessures : sa proximité avec les côtes le rend vulnérable aux traumatismes abdominaux. La rate est entourée d’une sorte de capsule aussi fine que du papier de soie, qui se déchire facilement. En cas de déchirure, le sang s’échappe de la rate endommagée. Non diagnostiquée et traitée, cette blessure entraîne une mort certaine.
  • Si vous regardez à l’intérieur d’une rate, vous observerez deux couleurs – du rouge foncé et des petites poches de blanc – qui correspondent à deux fonctions. La partie rouge gère le stockage et le recyclage des globules rouges, tandis que la blanche est liée au stockage des globules blancs et des plaquettes.
  • Vous pouvez vivre confortablement sans rate, car le foie intervient dans le recyclage des globules rouges et de leurs composants. De même, d’autres tissus lymphoïdes assurent la fonction immunitaire de la rate.