Crédit : pausefun

L’alimentation, le nettoyage et les soins quotidiens peuvent influencer l’aspect de la peau de notre visage. Même lorsqu’on pense bien s’occuper de cette partie de notre corps, il peut arriver d’adopter des mauvais gestes. Repérez vos éventuelles erreurs et trouvez des solutions pour retrouver une peau saine et tonique.

1 –  LE BICARBONATE DE SOUDE

Le bicarbonate de soude a de multiples vertus pour la peau. Mais fréquemment utilisé, cet ingrédient peut endommager votre peau en raison de l’effet abrasif de ses cristaux. Ces derniers peuvent retenir l’eau qui hydrate la peau et la déessécher. Vous pouvez toutefois profiter des bienfaits exfoliants du bicarbonate à raison d’une fois par semaine.

2 – CAFÉINE

Betty Kocsis suggère d’éviter l’abus de café et de thé contenant de la caféine, boissons diurétiques pouvant causer la déshydratation de la peau (Santé Canada recommande de ne pas consommer plus de 400 milligrammes de caféine par jour, ce qui équivaut à 240 ml de  de café. Pour les femmes en âge de procréer, Santé Canada recommande un maximum de 2 tasses de café par jour).

3 – VOUS BUVEZ DU LAIT DEMI-ÉCRÉMÉ ET DU SODA

Le lait écrémé, qui pourrait vous aider à perdre du poids, peut également nuire à votre peau. Une étude citée par Reader’s digest a établi un lien entre la consommation de lait écrémé et l’acné. Les protéines du lait, le lactosérum et la caséine peuvent avoir un impact sur les niveaux d’insuline et déclencher une inflammation. Or, ces protéines sont souvent ajoutées en plus grande quantité au lait écrémé pour l’épaissir.

Par ailleurs, les édulcorants artificiels présents dans les sodas ont tendance à modifier les niveaux d’insuline, augmentant ainsi l’inflammation et les maladies comme l’acné, le diabète et la rosacée.

4 – ALCOOL

Stephen Mulholland, chirurgien plastique à Toronto, précise qu’une consommation excessive d’alcool peut fatiguer le foie, causant la dilatation des pores, l’éclatement des capillaires sanguins et la croissance des glandes sudoripares et uropygiennes. En général, ces problèmes s’observent malheureusement sur le visage (particulièrement sur le nez), même si d’autres parties du corps sont également à risque.